CRISE SANITAIRE : COVID INFOS

L’ALCV réouvre progressivement ses portes cette semaine avec l’accueil de loisirs ( mercredi 20 mai ) et nous pourrons de nouveau vous accueillir à partir du mardi 26 mai dans de bonnes conditions de sécurité.
Lydie et Morgane ont préparé un accueil de quartier pour tous les habitants dans la salle Dupré, se voir en vrai, discuter , échanger …autour d’un café ! 
Pour les ateliers, il faudra être patient et attendre encore un peu les premiers retours du déconfinement. Tout ne pourra pas reprendre mais nous vous tiendrons informés par activité de ce qui peut être mis en place au mois de juin. Toute l’équipe de l’association est ravie de pouvoir à nouveau être présente pour vous.A Bientôt

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles ! Notre Association a choisi la prudence. Sa réouverture se fait progressivement. Notre accueil de loisirs est à nouveau opérationnel depuis mercredi 20 mai. Dans le strict respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires, le nombre de places est réduit à 15 enfants. Nos conditions d’ouverture ont été réfléchies également en fonction de vos besoins recensés dans le sondage. Nous tenons d’ailleurs à vous remercier pour votre participation et vos encouragements si nombreux.




Nous sommes le 11 mai 2020, l’heure de la sortie a sonné ! De notre côté, dans un souci d’un accueil de public dans de bonnes conditions d’hygiène et de sécurité, l’ALCV restera fermée cette semaine. Nous vous tiendrons informés sous peu, des mesures que nous aurons prises.

Soyez prudents, restez vigilants, respectez TOUS les gestes barrière. @très vite.

«Chères adhérentes, chers adhérents

Nous mettons à votre disposition un numéro d’appel téléphonique : 07.67.62.42.77. géré par Morgane Berthaud, notre animatrice famille qui pourra le cas échéant répondre et/ou relayer vos questions auprès de l’ensemble de l’équipe salariée de l’ALCV et/ou de nos partenaires.
Nous restons, dans la mesure de nos compétences et de nos moyens, à votre disposition pour vous aider en cas de difficultés. Très cordialement et très solidairement»
Frédéric Pinaud – Directeur de l’association ALCV



Coutume avait été prise de répondre aux questions des habitants du quartier de Vienne grâce à la permanence de Fabienne Quinet, élue de la ville de Blois, dans les locaux de l’ALCV. On ne déroge pas à cette habitude malgré le confinement. Vous pouvez joindre Fabienne Quinet à l’adresse mail suivante : fabienne.quinet@blois.fr

#prenezsoindevous #restezàlamaison


Un site clair et concis pour vous éclairer pour toutes vos démarches essentielles en ligne


Notre page d’accueil a changé, pour cause ! Elle vous est réservée, rien que pour Vous, adhérent à notre association ou non, pendant cette période inédite. Ici pas de grand discours, juste un langage qui va nous relier. Parfois nous ne trouvons pas les mots, nos émotions demeurent enfouies, notre colère n’ose pas s’exprimer, notre humour reste timide et notre affection muette. Evitons ensemble tout cela et prenez place sur cette page, en nous adressant vos écrits, vos récits de journées, vos poésies.

Envoyez un mail à

communication.alcv@gmail.com

Il a fallu me booster
Aller chercher à manger
Affronter mes peurs face au danger
Comme vous j’ai hésité,
Mais le monde à respecter.

Discuter de loin avec les commerçants
Qui habituellement n’ont pas le temps
Qu’ils sont bienveillants ces gens,
Et le monde à respecter

Des rues sans vie,
Juste quelques bruits
Pigeons, moineaux ou pies,
Et le monde à respecter

A l’aube du 5ème jour
Mon cœur bat toujours
Je pense à tous les terriens
Qui se serrent encore la main
Ce monde qui n’a pas respecté

Jusqu’où faut-il aller
Pour qu’ils comprennent qu’il faut se méfier
De cet ennemi assoiffé
Qui parcourt notre planète sans s’arrêter
Pour Vous, pour Nous, pour Eux, s’il vous plaît respectez.

S.R.


Mars 2020

Dans la ville évanouie
Le silence a tout envahi
Un ennemi invisible
A pris les rênes de la vie
La nature se rappelle au bon souvenir
De l’humanité tant emplie
De sa suprématie

Dans la ville ébahie
C’est une jungle qui a surgi
Monsieur de La Fontaine l’avait bien dit
L’infiniment petit
Peut avoir prise
Sur le grand malappris
Alors l’oreille déploie et l’œil écarquille
Ta main rapace quitte
Puis laisse-la frémir
Et se tendre vers les démunis
Abandonne-toi aux élans si riches
De ton âme digne

Ce qu’il te reste aime-le à la folie
Tu en seras nourri•e
Accepte les nouveaux principes
Il en va de ta survie
Si tu veux un jour écrire
Cette autre vie
Dans la ville épanouie.

N.L

Vous ramassez
Sans contester,
Tous les déchets
Des quartiers.

Malgré la peur,
Vous nos éboueurs,
Continuer votre labeur
Avec tant de pudeur !

Certains vous ignorent
Ciel qu’ils ont tort !
Là, pas de tirage au sort,
Juste des anticorps.

Pour vous épauler,
Ni bise nie poignée,
Juste des mots alignés
En toute sincérité.

J’imagine vos soupirs,
Soir ou matin avant d’partir,
Et vous pensez au pire
Un fichu délire !

Vous êtes des samouraïs
Au centre de cette bataille,
Vous méritez la médaille
Pour ce grand travail.

S.R.